Contact
fr Français

Actualités Orinox

ORINOX accueille Alexandre Leroy en tant que responsable de production

14/06/21

“J’ai passé plus de 30 années dans le monde de l’ingénierie, particulièrement dans des bureaux d’études. Autodidacte, j’ai gravi les échelons un à un, en ayant commencé sur un poste de dessinateur, pour être aujourd’hui responsable de production. Entre deux, je suis passé par plusieurs postes, notamment sur le terrain, en gérant par exemple le suivi de chantiers. J’ai également eu la chance de travailler sur de grosses interventions à l’international, dont une qui m’a amené à passer un an en Australie.”

   

                                                                              A.Leroy 

 

Bonjour Alexandre, pouvez-vous nous dire quelques mots à propos de votre parcours ?

Mon parcours est assez atypique. J’ai fait le choix de commencer à travailler très jeune, et suis donc entré dans le monde du travail directement après le bac. J’ai passé plus de 30 années dans le monde de l’ingénierie, particulièrement dans des bureaux d’études. Autodidacte, j’ai gravi les échelons un à un, en ayant commencé sur un poste de dessinateur, pour être aujourd’hui responsable de production. Entre deux, je suis passé par plusieurs postes, notamment sur le terrain, en gérant par exemple le suivi de chantiers. J’ai également eu la chance de travailler sur de grosses interventions à l’international, dont une qui m’a amené à passer un an en Australie. Ce fut d’ailleurs une expérience particulièrement riche ! En somme, ma volonté était de connaître le monde de l’ingénierie sous toutes ses facettes, et le meilleur moyen d’y arriver était sans conteste d’explorer les différentes palettes du métier.


Quelles ont été vos premières missions en tant que responsable de production ?

Dans le contexte de transformation d’ORINOX, il faut savoir qu’un challenge assez élevé m’attend, non seulement en matière de résultat, mais aussi en ce qui concerne le dimensionnement et la croissance des équipes de production.

Ma première mission a consisté à analyser le fonctionnement de chaque équipe sur les différents sites de production, afin d’en déterminer les atouts et les failles. J’ai également dû me pencher sur la cartographie, et notamment sur les ressources de pilotage, et ce travail n’est pas encore terminé !

Ensuite, j’ai continué mon analyse, cette fois au niveau des outils de pilotage à mettre en place. Il s’agit d’un maillon manquant chez ORINOX, dans le sens où selon la taille de l’entreprise, des outils de pilotage poussés ne sont pas forcément nécessaires. Or ORINOX a grandi, et il devenait donc urgent de répondre à cette nécessité.

Suite à ces deux premières étapes, est venu le temps de recruter. Nous avons aujourd’hui besoin de chefs de projet, des coordinateurs techniques, chefs de groupe… Ma troisième mission sera donc résolument orientée recrutement.


Globalement, quel est votre rôle principal au sein d’ORINOX ?

Mon rôle est de dimensionner et de suivre la production d’ORINOX sur ses 5 centres de production, que sont : le bureau d’études forfaitaire, le conseil d’expertise, le département avant-vente, le pôle Product, et le pôle OX formation.

A terme, j’accompagnerai les très grosses opérations d’un point de vue commercial, dans un contexte de diversification.


Le secteur d’activité d’ORINOX est assez pointu, avez-vous d’autres expériences dans la digitalisation des entreprises ?

Concernant les secteurs dans lesquels j’ai travaillé, ils sont plutôt vastes ; une grande partie de ma vie professionnelle s’est déroulée dans le secteur du traitement des eaux, entre grands groupes et plus petites structures.

Quant à ma relation avec ORINOX, elle remonte à plusieurs années. Nous avons en effet collaboré ensemble depuis sa création, à une époque où j’étais client, et ORINOX prestataire.
Lorsque je travaillais comme Responsable d’un bureau d’études pour Suez Environnement, j’ai fait appel à ORINOX, qui m’a accompagné sur le changement d’un outil de production, mais aussi sur la mise à disposition de ressources. L’expérience a été une réussite, et j’ai donc continué de croiser fréquemment le chemin d’ORINOX tout au long de ma carrière, pour plusieurs accompagnements sur des sujets de redimensionnement.


Quelle stratégie allez-vous mettre en place pour atteindre vos objectifs ?

La stratégie commence par une phase d’analyse, qui est encore en cours. Concernant ma façon de travailler, elle est essentiellement basée sur l’équipe et sur l’humain. Mon objectif est de faire adhérer les salariés à notre projet d’entreprise, et ce à tous les niveaux hiérarchiques. Mon mode de fonctionnement est donc participatif, pour impliquer un maximum les collaborateurs dans le quotidien. Les acteurs de l’entreprise et leur taux d’adhésion constituent la base de tout projet, et elle se doit d’être solide !

Vous êtes sur Paris, mais le siège d’ORINOX est à Châteaubriant. Comment gérez-vous les flux d’informations ?

Chez ORINOX, nous sommes très bien outillés d’un point de vue informatique, ce qui facilite grandement le travail à distance. Aimant le contact et les interactions humaines, j’ai pris le parti de me déplacer physiquement au moins une fois par mois, que ce soit pour m’entretenir avec la Direction au siège à Châteaubriant, mais aussi pour garder un contact de proximité avec les équipes sur les sites de production, comme celui de Vaulx-en-Velin, où je suis présent une à deux fois par mois.
Pour le reste, les conférences web et autres moyens de communication à distance fonctionnent très bien chez ORINOX.


Comment avez-vous vécu votre intégration dans l’entreprise ?

Cette intégration se déroule au mieux, de par le fait de ma connaissance historique de certains membres de l’équipe. Je suis très fier d’avoir été sollicité par ORINOX pour l’accompagnement de la diversification et de la croissance. Comme dans tous postes, je suis cependant confronté à plusieurs challenges. La difficulté que je rencontre actuellement concerne principalement la transformation et l’accompagnement sur les méthodes de l’ancienne équipe, avec le mix des nouveaux recrutements. Cependant, je suis plutôt à l’aise sur ce genre de sujet, car j’y ai régulièrement été confronté dans mes précédentes expériences professionnelles.

Sur un autre sujet, il est également assez compliqué d’allier le structurel de l’équipe et la gestion des opérations clients en cours, ainsi que les résultats attendus.


Que conseilleriez-vous à un nouvel arrivant chez ORINOX ?

Je lui conseillerais de se mettre à l’aise très vite. Dans une entreprise comme ORINOX, il faut être participatif, et surtout ne pas avoir peur d’être force de propositions. Nous avons la chance d’être dans un contexte très riche car l’entreprise est en pleine croissance, qui plus est sur un secteur d’activité porteur ; évoluer dans son poste ou prendre des responsabilités est donc envisageable rapidement, et à tous les niveaux. C’est pourquoi pour s’épanouir chez ORINOX Il vaut mieux être participatif et aimer travailler en équipe !